MENUMENU

Voyagez en cargo

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Voyagez en cargo

Alternative moins chère que l'avion: les porte-conteneurs, bananiers, rouliers, vraquiers, cargos-mixtes, caboteurs, ravitailleurs, bateaux courrier vous emmène

Exemple de cargo

– Les porte-conteneurs: ces ” rois de la mer ” sont les bateaux de marine marchande puissants et rapides aujourd’hui les plus communs. Appelés également ” les porte-boîtes “, en jargon de marin, ils sont facilement identifiables grâce à leurs grandes caisses métalliques multicolores et identiques. Leur taille s’évalue en quantité de conteneurs de 20 pieds qu’ils peuvent arrimer, bien que les conteneurs mesurent maintenant presque tous 40 pieds. Les plus gros font plus de 300 m de long.
– Les vraquiers: ces navires transportent des marchandises en vrac (minerais, papier, grains, tuyaux…), dans d’immenses soutes.
– Les ” ro-ro “: leur nom provient de l’abréviation en anglais de ” roll on-roll off “. Ces navires sont équipés de sortes de pont-levis de manière à faire monter à bord des véhicules, voitures ou camions.
– Les réfrigérés: ces bateaux généralement rapides et de taille assez modeste, transportent des denrées périssables : bananes, poissons et viandes congelés

Détails pratiques

– Sur la majorité des cargos, on n’embarque pas plus de douze passagers. Au-delà, la législation impose qu’il y ait un médecin à bord.
– Pour les passagers, il existe communément trois types de cabines, avec salle de bains et air conditionné : des cabines à deux pièces, d’autres avec lit double, ou la ” chambre ” simple. Certaines possèdent même un petit réfrigérateur, voire la télévision.
– Les repas, servis à heures régulières (par exemple, 7 h, 11 h 30 et 17 h), se prennent avec l’équipage.

Destinations et prix

– Il faut compter en moyenne 100 € par jour, en comprenant les repas.
– Une des destination la plus prisée est celle vers l’Amérique du Sud (Le Havre-Buenos Aires) avec la compagnie Grimaldi: 23 jours à l’aller, 28 au retour.

Nous suivre sur les réseaux sociaux

3 commentaires

  1. bali dit :

    C’est de l’arnaque , fait par des spécialistes des “croisières bidons “

  2. Martine dit :

    Bonjour, D’accord avec Mathilde. A bord d’un cargo tout est négatif, c’est triste à mourir et en plus on paie plus cher que sur un bateau de croisière où là au moins on a des droits. Essayez de trouver un règlement intérieur pour le passager payant sur un cargo, vous verrez c’est à hurler, on n’a que des obligations. Ca suffit de nous vanter les qualités du cargo. Je confirme, ça sent la peinture, tout est rouillé, c’est sale, et j’en passe car j’aurais beaucoup de choses à dire. J’en reviens et il ne faut plus m’en parler. A mon retour, j’ai d’ailleurs adressé à la compagnie une lettre de mécontentement pour que la vérité soit dite.

  3. Mathilde dit :

    Ah ouais, en effet, Le Havre/Buenos Aires sur un bateau qui pue pour plus de 5000 euros, c’est du bon plan gratos ou je m’y connais pas 😮

Laisser un message ou un commentaire










Mots clé: , , , , ,