Inconvénients, risques et arnaque défiscaliation loi Pinel

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Inconvénients, risques et arnaque défiscaliation loi Pinel

Risques et arnaque loi Pinel: construction, location, fisc, TVA, revente... ce que l'on ne vous dit pas

Tenter de diminuer, réduire, ou faire complètement disparaitre ses impôts, c’est bien ! Et de nombreux spécialistes en défiscalisation vous promettront de gagner entre 36.000 et 63.000 € sur vos impôts avec la loi Pinel. En plus, cerise sur le gateau, cette nouvelle loi vous permet de louer aux ascendants et aux descendants.

Mais rappelez-vous que avant d’être un promesse fiscale ou un tour de passe passe pour baisser ses impôts, ce produit reste et demeure un placement immobilier locatif dans le neuf. Avec des risques, et même des arnaques…

TVA

Alors que la TVA dans le neuf est de 7% (5.5% dans certains cas), et que dans l’ancien il n’y a pas de TVA mais 7% de frais de notaire, la TVA sur une loi Pinel est de 20%.

Risques et arnaques liés à la construction

Possibles problèmes de malfaçon, construction de piètre qualité, de délais de livraisons, de promoteurs indélicats…

Risques et arnaques liés durant la location

Possibilités de problème locatif, vacance locative, carence locative, loyers impayés, baisse des loyers…

Problèmes avec le Fisc

Possibilité d’être requalifier fiscalement pour cause de vacance locative dépassant 12 mois et de perdre tous les avantages fiscaux…

Risques et arnaques liés à la revente

Revente compliquée, dégradation des locaux, mauvais emplacement, revente de l’ensemble de tous les appartements au même moment, baisse du prix, ou prix surévalué à l’achat…

Conseils

– Vérifier que vous n’achetez pas un bien immobilier largement au dessus du prix du marché, même si le bien sert à défiscaliser.
– Vérifier l’emplacement, le potentiel Locatif: commerces, transports, zone inondable, environnement…
– Vérifier la rentabilité des loyers, mais aussi le turnover et les périodes vacantes
– Vérifier les Garanties et les Responsabilités Professionnelles de vos interlocuteurs (RCP du promoteur, RCP de l’agence Immobilière, RCP de la compagnie d’assurances, RCP du Gestionnaire de Patrimoine…)
– Demander à acter votre investissement Pinel avec votre propre notaire, et pas uniquement celui du promoteur (cela ne vous coutera pas plus cher, puisque les notaires se partagerons les honoraires).

Nous suivvre sur fb et twitter

3 commentaires

  1. ADPRETH dit :

    L’Assciation de défense des Propriétaires de la Résidence Toulouse l’Hers (ADPRETH) a mis en ligne (sur AVAAZ) une pétition contre les abus des placements immobiliers défiscalisés :
    https://secure.avaaz.org/fr/petition/A_la_Ministre_du_Logement_au_Gouvernement_et_aux_Parlementaires_Mettre_un_terme_aux_abus_des_placements_immobiliers_defi/?cSksYjb

    Rejoignez-nous, BATTONS-NOUS TOUS ENSEMBLE !

    L’ADPRETH

  2. GG dit :

    Oui, ca change de nom tous les 5 ans: loi Robien, loi Scellier, loi Duflot, loi Pinel… mais c’est la même chose.

    L’idéal est d’être pistonné ou en cheville avec un promoteur ou un notaire, mais de ne pas y aller au petit bonheur la change…

  3. LUC dit :

    Hé oui, la déduction fiscale n’est pas un cadeau… car
    – c’est vous qui faites toutes les démarches à la place de l’état pour trouver le bon logement (au bon endroit sinon vous ne revendrez jamais),
    – c’est vous qui avancez le cash ou qui faites l’emprunt (l’état n’a plus de sous),
    – c’est vous qui prenez tous les risques avec le promoteurs (qui essaiera de vous faire payer plus cher), les entrepreneurs (qui bâcleront car sous-payés, et les locataires (qui dégraderont car ils s’en foutent).

    Moi, maintenant, je roule en grosse 4×4, et je profite de mon argent. Je n’assisterai plus l’état avec 1 centime de plus !

Laisser un commentaire










Mots clé: , , ,