Tester des médicaments pour la recherche

pills spilled

Devenir cobaye de laboratoires pharmaceutiques peut rapporter jusqu’à 4.500 euros par an, car la France en manque… que vous soyez malades ou volontaires.



Un secteur dans lequel la France est à la traîne est celui de la recherche clinique et des tests de produits pharmaceutiques ; en d’autres termes : le test de médicaments sur des cobayes, malades ou volontaires. En dix ans, le nombre d’essais sur des patients est passé de 1300 en 2000 à tout juste 900 en 2009. Au total, ils ont concerné plus de 57000 personnes – malades ou non –, ce qui est très loin d’être suffisant.

Si cela vous en dit, vous pourrez vous inscrire à ces tests. Le site notre-recherche-clinique.fr vous donnera les études auxquelles vous pourrez vous inscrire, en précisant les examens médicaux préalables, les modalités (consentement, encadrement…) et les indemnisations.

Le dédommagement peut atteindre 4 500 euros par an. Mais un test clinique peut aussi durer jusqu’à cinq ans (traitement contre le cancer par ex). La sécurité des essais, a elle, été renforcée par une loi de 2004 et vous pouvez quitter à tout moment le test clinique sans avoir à vous justifier.

A lire aussi

7 réflexions sur « Tester des médicaments pour la recherche »

  1. bonjour
    j’aimerais tester des médicaments et etre remunere, je rete a votre disposition pour plus de renseignement complementaire.
    merci de votre comprehension

  2. Bonjour,

    Je viens de lire votre annnonce pour tester des médicaments et etre rémunérée.
    Je reste à votre dispostion pour des renseignements complémentaires.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *