Quitter la sécurité sociale: possible ou pas ?

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Quitter la sécurité sociale: possible ou pas ?

Quitter la sécurité sociale... et ne plus cotiser. Ou arrêter le massacre fiscal... Possible ou pas? Légal ou pas?

Quitter la sécurité sociale… Possible ou pas? Légal ou pas?

Un mouvement contestataire qui prend de l’ampleur

Suite au massacre fiscal et aux prélèvements sociaux croissants insupportables, l’idée de quitter en masse les régimes de sécurité sociale maladie et retraite se répand de plus en plus. On en parle sur la toile, au 20H, dans les journaux… Et on ne compte plus les sites qui fleurissent; et pas uniquement sur la Sécurité Sociale, mais également sur le RSI, l’Urssaf…

Ce qui répond la Sécurité Sociale

Pas trés à l’aise, et pour éviter un effondrement du système, déjà pas bien robuste, la législation française est claire et met en garde toutes les personnes qui ne souhaiteraient plus cotiser: la loi ne permet pas de quitter la Sécurité sociale, et de souscrire uniquement une assurance privée, que ce soit une assurance privée en France ou à l’étranger (souvent en Angleterre). Le site de la CPAM, qui sort en premier des recherche Google sur ce sujet peut se vouloir intimidant dans la formulation:
– Explication de ce que dit le droit français, au cas ou ce ne serait pas clair pour vous
– Rappel que cette obligation est compatible avec le droit européen, principal sujet de débat avec ceux qui souhaitent quitter le système
– Conclusion sur les sanctions encourues, en cas de refus de cotiser, mais également en cas d’aide ou d’incitation à ne plus cotiser.

Quitter la sécurité sociale ou quitter la France

Bref, plutôt que de quitter la sécu, mieux vaut quitter la France. Au moins, la situation sera claire, et vous ne serez pas embêté. Si vous êtes jeune, que vous démarrez dans la vie, et que vous vous voulez cotiser pour vous, et non pour les autres, regardez du côté de la Suisse, de l’Angleterre, du Canada…

Nous suivvre sur fb et twitter

Laisser un commentaire










Mots clé: , , ,