Quel livret choisir pour placer son argent ?

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Quel livret choisir pour placer son argent ?

Placement sans risque - Quel est le livret le mieux adapté Livret A, LDD, LEP, Livret jeune, supers livrets… Explication est comparatif

Dans un contexte de crise, mieux vaut y réfléchir à deux fois avant de placer son argent et d’acheter des actions. Potentiellement moins rémunérateurs qu’un placement en Bourse, les livrets bancaires offrent la possibilité de percevoir des intérêts peu élevés mais réguliers, et surtout garantis. Que ce soit pour débuter dans la vie ou pour améliorer sa situation financière, différents types de livrets sont proposés par les réseaux grand public.

Livret A, pour tous
Le placement préféré des Français (plus de 90 % de ces derniers en possèdent un) est un moyen de faire fructifier son argent sans prendre de risque. Il d’agit d’une réserve d’argent qui n’est pas bloquée pendant une durée déterminée à l’avance, donc totalement disponible sans frais pour les dépenses des ménages, comme l’achat d’une voiture par exemple. Réglementé par l’Etat et défiscalisé, le Livret A est rémunéré à un taux de 2,25 % nets d’impôts par an depuis le 1er août 2011.

Ce taux est réévalué au moins deux fois par an par le gouvernement, en tenant notamment compte de l’inflation. Mais ce livret d’épargne est plafonné. Le montant maximum est passé de 15300 à 19125 euros depuis le 1er octobre dernier.

Le LDD, le ‘surplus’ du livret A
Anciennement appelé Codevi, le Livret développement durable (LDD) présente l’avantage de pouvoir être cumulé avec un Livret A. Les fonds collectés sont utilisés par les banques pour le financement des PME. Avec un taux de rémunération à 2,25 % par an, le LDD est d’autant plus intéressant, que les intérêts qu’il produit ne sont pas assujettis à l’impôt sur le revenu ni soumis aux cotisations sociales. Son plafond a été porté à 12000 euros, pour répondre à la promesse de François Hollande d’aider les PME et les entreprises innovantes.

Le LEP, pour les bas revenus
Le Livret d’épargne populaire (LEP) est un placement sans risque et très avantageux, car rémunéré à 2,75 % nets par an. Les retraits sont possibles à tout moment, sans frais comme pour le Livret A.

En revanche, il n’est accessible que sous conditions de ressources. Seules les personnes non imposables ou ayant payé moins de 769 euros d’impôts sur l’année précédente peuvent en bénéficier.

Chaque année, le titulaire d’un LEP doit justifier de sa situation fiscale auprès de sa banque, en présentant son dernier avis d’imposition ou de non- imposition. A noter que les jeunes majeurs qui restent à la charge fiscale de leurs parents ne sont pas concernés par ce dispositif.

Le Livret jeune, pour… les jeunes
Réservé aux jeunes de 12 à 25 ans, le Livret jeune a été pensé pour pouvoir se constituer une épargne pour ses débuts dans la vie active. Ses taux d’intérêts sont intéressants, la loi obligeant les banques à ce qu’ils soient au moins égaux à celui du Livret A. Le pourcentage peut ensuite être plus ou moins élevé en
fonction de la banque. Le Livret jeune est, en outre, totalement défiscalisé, et il n’est donc pas nécessaire de déclarer les intérêts perçus sur sa déclaration fiscale.

Toutefois, son intérêt est limité par un plafond très bas: 1600 euros.

Les supers livrets
A la différence des livrets réglementés, les super livrets ne voient pas leurs taux fixés par l’Etat, mais par la banque qui les distribue. Les livrets fiscalisés, nommés “super livret”, au début des années 2000, ont été très intéressant au moment de leur lancement. Les taux sont depuis nettement moins intéressants, en dehors des offres promotionnelles très limitées dans le temps.

Par contre, leurs plafonds se chiffrent souvent en dizaines de milliers d’euros, et certaines banques offrent même la possibilité de verser jusqu’à 3 millions d’euros. Sans frais.

A utiliser pour les épargnants qui ont une forte somme à placer à court terme, comme le fruit de la vente d’un bien immobilier par exemple.

Nous suivre sur fb et twitter

2 commentaires

  1. BPG dit :

    Bonjour

    le PEA est un placement en actions, donc risqué, et par conséquent n’est pas du tout un placement sans risque (contrairement aux livrets).

    Concernant l’assurance vie, seuls les placements 100% en euro, sont garantis. Mais la mécanique est différentes des livrets.
    Attention, les placements en unités de comptes sont des placements en actions (comme le PEA) et sont donc risqués.

    Faire un article sur ces placements est effectivement une idée. Merci.

    Admin

  2. Phillipe dit :

    Très bon point et résumer des différents épargnes qui existent.

    quand est-il du pea et de l’assurance vie? (est-ce compter comme des livrets?)

Laisser un message ou un commentaire










Mots clé: , , , , , , ,