Permis de conduire, moins cher en conduite accompagnée

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Permis de conduire, moins cher en conduite accompagnée

26 heures pour la conduite accompagnée, contre 35 heures pour un permis 'normal', soit 550 euros d'économie

Préparer son permis avec la conduite accompagnée revient « nettement moins cher » qu’avec une formation classique, permettant d’économiser environ 550 euros, révèle lundi 10 juin une étude de l’association Prévention routière. La conduite accompagnée, formation anticipée à la conduite dès 16 ans, choisie par près d’un tiers des jeunes candidats au permis, nécessite moins d’heures de leçons en auto-école et assure un meilleur taux de réussite à l’examen, coûtant au final moins cher, selon l’étude « Les jeunes Français et le permis B » réalisée auprès d’un millier de jeunes âgés de 18 à 24 ans.

Une économie de 550 euros

Passer le permis en conduite accompagnée revient ainsi en moyenne à 1 110 euros, contre 1 665 euros (1 995 euros en Ile-de France) pour la filière traditionnelle.

26 heures contre 35 heures pour un permis ‘normal’

Par ailleurs, pour 56 % des jeunes titulaires, le coût du permis s’est avéré « supérieur », en moyenne de 580 euros, au budget initialement prévu. En cause, le manque de préparation du candidat qui doit prendre des heures de conduite supplémentaires et les délais pour obtenir une date d’examen, en particulier après un échec. Là aussi, la conduite accompagnée se révèle plus économique : 70 % des jeunes ayant suivi la conduite accompagnée obtiennent leur permis du premier coup, contre 62 % pour la filière traditionnelle. De la même façon, alors que la moyenne des forfaits souscrits est de 22,6 heures, le nombre d’heures de conduite réellement prises est de 26 heures pour la conduite accompagnée, contre 35 h pour la formation classique.

Selon l’étude, 66 % des 18-24 ans sont titulaires du permis de conduire. Plus de 16 % d’entre eux sont en train de le passer et 17 % n’ont entamé aucune démarche pour le préparer.

Cette économie est d’autant plus remarquable, souligne l’étude, que pour de nombreux jeunes, la préparation et le passage du permis représentent « un parcours du combattant », et même une « épreuve difficile » pour 49 % d’entre eux, en particulier pour ceux qui habitent en Ile-de-France, qui n’ont pas le niveau bac ou qui passent par la formation classique. A l’inverse, 67 % des jeunes passés par la conduite accompagnée estiment que la préparation et le passage du permis « n’a pas été difficile ».

Nous suivvre sur fb et twitter

Laisser un commentaire










Mots clé: