Payer ses impôts en Belgique

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Payer ses impôts en Belgique

Est-il intéressant de payer ses impots en belgique? Tout dépend de sa situation: patrimoine, salaire... Explications!

Si on est trés riche, la réponse est oui. Sinon, pas forcément.

Intéréssant pour les gros patrimoines
En Belgique, il n’y a pas d’ISF, pas d’impôt sur les plus-values lors de la revente d’une société. La Belgique attire donc surtout les rentiers, et non les détenteurs de revenus salariaux importants.

C’est parce que « c’est un paradis pour les rentiers », explique M. Magremanne, qui souligne qu’avant tout, « il n’y a pas d’impôt sur la fortune ». Autre avantage non négligeable: « la taxation des plus-values, qui est très élevée en France, c’est zéro ici », résume Alain Lefebvre, interrogé samedi par la RTBF. M. Lefebvre, ancien patron de presse français

Peu intéréssant pour les gros salaires
Mais attention, les revenus du travail sont plus lourdement taxés qu’en France,

Pour la grande majorité, c’est à dire la classe moyenne, les impôts sur le revenu sont bien plus élevés qu’en France: pas de quotient familial, pas de demi-part en plus. Les tranches d’imposition maximale sont trés vite atteinte par tout cadre moyen. Raison pour laquelle les sociétés belges proposent plutôt une voiture de fonction et une bonne mutuelle qu’un gros salaire.

Comment faire?
Ce n’est pas trés compliqué. Les membres de familles à l’origine de grands groupes de la distribution, comme Auchan, Carrefour ou Darty, résident déjà en Belgique depuis longtemps. Et un demi millier de Francais sont en train d’étudier cette option.

Nul besoin de changer de nationalité pour bénéficier du régime fiscal belge, car « ce n’est qu’un critère tout à fait secondaire pour déterminer si l’on est taxable en Belgique », souligne Jean-Pierre Magremanne, avocat fiscaliste au cabinet Xirius à Bruxelles.
Ce qui compte avant tout, c’est la résidence, c’est-à-dire l’endroit à partir duquel on gère sa fortune, son domicile et son compte en banque.

En tout cas, le pays comme son parlement ne semblent pas prêts à amender leurs lois fiscales, ainsi qu’on semble le souhaiter à Paris.

Nous suivvre sur fb et twitter

Laisser un commentaire










Mots clé: , , ,