Ohlala, le Uber des escorts

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Ohlala, le Uber des escorts

Ohlala, l'appli de mise en relation d'escortes aura-t-elle autant de succès que AirBnB et Uber... ?

Apès AirBnB, UberOhlala est la nouvelle appli de mise en relation directe, mais avec des escorts !

Cela permettra-t-il d’éradiquer le proxénétisme ? C’est en tout cas le pari tenté par une start-up berlinoise. L’appli est actuellement testé dans la capitale allemande, met en relation clients et prestataires de service, et permet de négociés les prix de gré à gré.

Une mise en relation inversée

Le service fonctionne en fait à l’inverse de Uber: le ou la Berlinois(e) en quête d’une relation éphémère précise sa recherche sur le site en remplissant des champs prédéfinis: quartier, horaire, prestation demandée et tarif souhaité… En quelques clics, la requête est diffusée aux membres prêts à louer leurs charmes qui décident d’accepter, ou non, la « mission » proposée. Client et prestataire sont ensuite mis en relation.

Ici ce sont les femmes qui décidents, en éliminant les intermédiaires potentiels, les obligations d’agenda et tous les autres risques et contraintes avec lesquels une Escort doit composer. Et avec un anonymat préservé. Le rapport de force est donc inversé puisque c’est désormais le « prestataire » qui choisit son client.

En Allemagne, la prostitution est légale depuis 2002 et les maisons closes autorisées « tant que les conditions de travail sont considérées comme étant appropriées ». Pas évident que cette appli soit légale en France…

Nous suivvre sur fb et twitter

Laisser un commentaire










Mots clé: , ,