MENUMENU

Comment éviter ces produits qui nous empoisonnent

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Comment éviter ces produits qui nous empoisonnent

Comment limiter les bisphénol A, phtalates, aluminium, ethers de glycol, paraben et phénoxyéthanol, aspartame, pesticides, conservateur et exhausteur de goût

Liste des produits qui nous entourent, et qui nous empoisonnent au quotidien, à surveiller, voire à éviter.

Bisphénol A

Où le trouve-t-on ? Dans les assiettes, les tasses et les gobelets en plastique, les boîtes de lait, certains revêtements de cannettes et boîtes de conserves…
Quels sont les dangers ? La toxicité du BPA est avérée pour la reproduction (cas d’infertilité mis en évidence) et pour le développement du bébé pendant la grossesse. La France a décidé de l’interdire dans les biberons.
Conseils pour limiter l’exposition : éviter de mettre de la vaisselle en plastique au micro-ondes et choisir de préférence des plastiques sans bisphénol. Pour les biberons, vérifier la mention « sans BPA ».

Phtalates

Où le trouve-t-on ? Dans le plastique (ce sont les phtalates qui rendent le plastique doux au toucher), soit presque partout : adhésifs, détergents, cosmétiques, parfum, shampooing, PVC…
Quels sont les dangers ? Il a été prouvé qu’un certain nombre de ces phtalates avaient un effet nocif sur la reproduction et le développement. Certaines sont aussi suspectées d’être cancérigènes.
Conseils pour limiter l’exposition : sur certains produits, comme le PVC, il est impossible d’y échapper. En revanche, sur les jouets, les parfums ou les shampooings, bien veiller à acheter des produits sans phtalates.

Aluminium

Où le trouve-t-on ? Dans les cosmétiques, par voie cutanée (crèmes…) ou par ingestion (rouges à lèvres). Dans la plupart des vaccins, dans l’eau du robinet, dans les cannettes…
Quels sont les dangers ? L’aluminium est accusé d’être un facteur de certaines pathologies neurologiques (Alzheimer), de troubles du système sanguin et d’anémies.
Conseils pour limiter l’exposition : au rayon cosmétique, privilégier des déodorants sans aluminium. Autant que possible, boire au verre le contenu des cannettes pour éviter le contact direct.

Ethers de glycol

Où le trouve-t-on ? Dans les colles, les diluants, les encres, certains produits dits “à l’eau” (peintures), les produits d’entretien, les vernis, les teintures pour cheveux…
Quels sont les dangers ? Ce sont des produits toxiques surtout pour les femmes enceintes.
Conseils pour limiter l’exposition : si vous achetez de la peinture à l’eau, bien vérifier sur l’étiquette qu’elle ne contient pas d’éther de glycol. Vérifier également pour les vernis à ongles, les produits d’entretien et les teintures pour cheveux. Des labels reconnus, comme l’écolabel, peuvent vous y aider.

Paraben

Où le trouve-t-on ? Le paraben est utilisé comme conservateur dans les cosmétiques (déodorants…) et les additifs alimentaires (E214, E219).
Quels sont les dangers ? Il est très fortement allergène. Il n’a pas été prouvé que c’était cancérigène pour l’homme, mais ça l’est pour le rat. Le paraben est également mis en cause pour les troubles de la reproduction.
Conseils pour limiter l’exposition : Pour les cosmétiques, la mention “sans paraben” est à privilégier. D’une manière générale, éviter les produits dont la liste des conservateurs, mentionnés sur l’étiquette, vous semble « longue comme une ordonnance ». Manger local et cuisiner soi-même des produits frais contribue à réduire la consommation de produits bourrés de conservateurs.

Phénoxyéthanol

(le remplacant du paraben)
Où le trouve-t-on ? Le phénoxyéthanol est utilisé pour remplacer le paraben comme conservateur dans les cosmétiques; c’est au départ un solvant pour peintures, vernis, laques, encres d’imprimerie, colorants.
Quels sont les dangers ? Les effets décrits sont des allergies cutanées et des troubles neurologiques
Conseils pour limiter l’exposition : Idem que pour le paraben.

Aspartame

Où le trouve-t-on ? Chewing-gums, Coca-Cola… tout ce qui est “light”.
Quels sont les dangers ? A l’inverse des produits cités précédemment, il n’est pas considée comme un perturbateur endocrinien. A forte dose, il aurait cependant des effets sur le système nerveux central (cancers du cerveau aux Etats-Unis). Selon des études, il faut rester “au-dessous de 10 cannettes de Coca-Cola par jour”.
Conseils pour limiter l’exposition : tendre vers des achats contenant d’autres produits sucrants, comme la stevia. Mais en amont, surtout, arrêter de faire manger trop sucré aux enfants. Cela crée une accoutumance, néfaste pour leur développement.

Conservateurs et exhausteurs de goût

Où le trouve-t-on ? Dans les aliments, mais aussi dans la clim (pour désinfecter l’air recylé), dans les produits d’entretiens, etc…
Quels sont les dangers ? Les risques sont trés variés (croissantes, atteinte des organes, alergies, etc)
Conseil pour limiter l’exposition : Les conservateurs sont des anti microbiens, qui limitent la multiplication des microbes et champignons. Manger local et cuisiner soi-même des produits frais contribue à réduire la consommation de produits bourrés de conservateurs.

Pesticides

Où le trouve-t-on ? Cérales, agricultures…
Quels sont les dangers ? En dehors des cancers, les risques sont nombreux: maladies neurodégénératives, perturbations hormonales, malformations foetales, reproduction, atteintes respiratoires / cardiocasculaires / neurologique…
Conseils pour limiter l’exposition : éviter de maniupler des pesticides, manger bio quand cela est possible.

Comment REACH peut nous aider

Un projet de réglementation chimique est en cours de discussion par les institutions européennes. La réglementation doit couvrir l’en R egistrement, l’ E valuation et l’ A utorisation des substances CH imiques, d’où le nom de REACH. REACH a pour but de combler le déficit de connaissances sur les substances chimiques et de confier aux fabricants la charge de démontrer qu’une substance chimique peut être utilisée de manière sûre. REACH se doit également d’encadrer la maîtrise des risques ou même d’interdire les substances les plus dangereuses. Pour résumer, les fabricants et importateurs de substances chimiques produites ou importées à plus d’une tonne par an et commercialisées depuis plus de 20 ans (environ 30 000 molécules) devront enregistrer ces substances auprès d’une agence centrale et fournir des données sur les caractéristiques et les usages de celles-ci. Cette information sera évaluée, et les substances les plus dangereuses dîtes “extrêmement préoccupantes” seront sujettes à une procédure d’autorisation (voir Questions 8, 9, 10). Environ 1500 substances chimiques sont susceptibles de passer par cette procédure d’autorisation.

Pour aller plus loin

– Liste des additifs alimentaires et classement des plus nocifs
– Liste des cosmétiques dangereux
– le projet Reach

Suivre nos prochains articles sur les réseaux sociaux

Déjà 6 commentaires

  1. Alexia dit :

    Je vais faire attention maintenant ! Je savais déjà pour l’aspartame et tout ce qui est canette mais moins pour le reste. J’essaie d’utiliser au maximum des produits naturels dans tout ce que je fais (produits d’entretien, maquillage…)

  2. Jim dit :

    Oui, idem avec le gel douche Cadum (pourtant sans paraben depuis toujours)…

    1. il n’y a pas que du paraben dans ces produits
    2. les autres produits chimiques nous rendent moins télorants même aux produits moins agressifs

  3. lucy dit :

    J’utilise du saforelle sans paraben et je ressort de la douche avec de grosses plaques rouge irritantes !! ça fait peur !! Je vais mettre toutes ces merdes à la poubelles ! et je vous en courage à le faire !!

  4. Pilou dit :

    pensons également à nos animaux… aujourd’hui il existe des colliers et autres produits sans phtalate ni pvc

  5. ingueu dit :

    Le problème c’est qu’on nous prévient maintenant mais que ça fait des années qu’on nous vend de la merde….ça servira à nos enfants qui viennent de naître….mais on leur annoncera peut être dans quelques années que ce su’il respire aussi est de la merde……merci quand même pour les infos et leurs précisions

  6. cremecaviar dit :

    c’est sur les parabens y en a marre

Laisser votre commentaire








Autres bons plans

error: Contenu protegé.