Les bonnets rouges de Bretagne se battent contre l’impôt

bonnets rouges e1414697723494

Le bonnet rouge fabriqué par Armor-Lux est il en train de devenir à nouveau le symbol de la révolte anti-délocalisation et anti-dilapidation de nos impôts



Dans un contexte de crise économique, la population, excédée par la pression fiscale de Louis XIV, refuse de nouveaux impôts sur le papier timbré et l’étain. La révolte du papier timbré, démarrée dans les villes de France, gagne et s’amplifie dans les campagnes bretonnes. Le bonnet rouge est le signe de ralliement des insurgés du centre ouest de la Bretagne.

900 bonnets rouges ont été distribué gracieusement aux agriculteurs par l’entreprise bretonne Armor-Lux, pour la manifestation contre l’écotaxe en octobre 2013. Depuis, le couvre-chef est devenu très tendance, tout le monde le veut…

armor-lux-bonnet-uni-rouge

Le début de la révolte contre les plans sociaux, et les prélèvements de taxes dilapidées en allocations et en salaires à nos élus, est-elle en train de naître en Bretagne, comme en 1675 sous le règne du roi Soleil?

Il est peut-être temps pour le gouvernement d’engager les réformes en réduisant les dépenses, plutôt qu’en augmentant les impôts. A bon entendeur…

En attendant,  les commandes se multiplient sur le site de Armor-Lux, passées en majorité par des entrepreneurs bretons, suivi par les particuliers.

A lire aussi

Une réflexion sur « Les bonnets rouges de Bretagne se battent contre l’impôt »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *