Fabriquer son coussin d’allaitement

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Fabriquer son coussin d’allaitement

Confection d'un coussin d'allaitement pour moins de 30 euros: matériel, patron, photos, explications

Explication pour fabriquer soi-même son coussin d’allaitement

Matériel

– un patron en papier pour réaliser les 2 boudins
– une paire de ciseaux
– fil à coudre assorti à la couleur du tissu
– tissu à drap (pour enfermer les billes de polystyrène à l’intérieur)
– tissu velours pour la housse de protection
– velcro ou des pressions pour la fermeture finale
– grand sac de billes de polystyrène)
– une machine à coudre

Temps de réalisation

1 journée

Etapes à suivre pour fabriquer le coussin d’allaitement

1) confectionner le patron avec du papier (plusieurs feuilles A4 scotchées€
Lxl = 1m x 50cm et dessiner au crayon à papier une des huit parties du coussin
C’est un exemple que j’ai realisé mais vous pouvez faire plus grand ou plus petit
Ce patron sera utilisé comme modèle pour la découpe des 8 parties du coussin

coussin01

Patron

 

2) Acheter les 2 sortes de tissu au marché Saint-Pierre (2, rue Charles Nodier, 75018 Paris) et les billes de polystyrène (1 gd sac suffit)
Dans ce modèle, il m’a fallu 2,5m de long de chaque tissu

Google

3) découper le drap selon le patron, en faire 4 identiques puis coudre les 4 parties ensemble en prenant soin de laisser une ouverture

4) ajouter les billes dans le boudin et finir de coudre l’ouverture pour éviter la fuite des billes

coussin01

Rembourrage

 

5) découper le même patron dans le velours en prenant soin d’ajouter 1cm sur le bord

coussin01

Housse

 

6) coudre les 4 parties et garder une ouverture à l’arrière afin de glisser le boudin rempli de billes

7) ajouter le velcro pour fermer la housse de velours et pour pouvoir laver la housse de protection

coussin01

Fermeture par velcro

 

8) et voici le résultat

coussin01

Résultat

Inspiration et modèles sur Amazon

Et rien ne vous empêche d’aller voir les coussins d’allaitement en vente sur Amazon pour vous inspirer.

Nous suivre sur fb et twitter

5 commentaires

  1. Malou dit :

    Bonjour,
    Les billes de polystyrène, ce n’est pas une bonne idée.
    Pour un bébé,il vaut mieux utiliser un produit naturel (kapok, coton).
    Bonne couture

  2. cathy dit :

    dans les magasin de tissu le mien je lai acheter a mondiale tissu mai très déçu car je n arrive pas a le mettre il y en a partout et pas facile a mettre je te conseille autre chose comme labourage cathy

  3. cathy dit :

    peux tu m envoyer le patron du coussin d allaitement car je sait coudre mai je ne sait pas faire le patron j ai du malle a le faire je vous remercie beaucoup pour votre aide si c est possible cathy

  4. celine dit :

    AUTRE BON PLAN POUR LE REMBOURRAGE : utiliser la bourre de remplissage de coussins que l’on à chez soi et que l’on n’utilise plus, personnellement c’est ce que j’ai fais et je suis ravie du coussin d’allaitement que j’ai, le plus c’est que ca ce tasse moins que les billes de polystyrène, le coût est moindre mais le confort reste présent et c’est l’essentiel.Petite astuce, ne pas le rembourrer “à fond” si non contrairement à ce que l’on pourrait penser il serait inconfortable il faut le remplir mais garder un peu de “mou” c’est carrément mieux. Par contre quand vous récupérez la bourre de vos coussins qui est généralement de la ouate la mettre sur une table avec un grand sac à côté et la retravailler en la cassant en petits morceau avec vos mains comme si vous déchiriez ca augmentera sa qualité de confort si non c’est trop tassé si vous sautez cette étape.Allez regarder sur le site l’arbre a bébés il y a un patron qui permet de le coudre “juste” en deux morceaux consulter le site pour la “technique”….
    BONNE COUTURE

  5. flo dit :

    Bonjour, je voudrai savoir dans quel boutique je pourrai trouver un sac de billes polystyrène. Je n’ai pas le temps d’attendre de me faire livrer. Donc je cherche un magasin sur Paris qui pourrai me les vendre directement.
    Merci beaucoup

Laisser un message ou un commentaire










Mots clé: , ,