Comment avoir un arrêt de travail gratuit en ligne ?

Arrêt de travail en ligne immédiat et sans délai de carence en cas de symptômes à la Covid-19: mode d’emploi et explications

Pour lutter contre la propagation de la Covid-19, un nouveau téléservice est mis en place depuis le 10 janvier 2021 pour permettre aux personnes ayant des symptômes de la maladie et qui ne peuvent pas télétravailler de bénéficier d’un arrêt maladie immédiat de 4 jours au maximum, dans l’attente du résultat de leur test.

La marche à suivre pour se déclarer en ligne

1re étape : isolement, déclaration sur le téléservice et test

Au cours d’une première étape, l’assuré déclare sa situation sur declare.ameli.fr. Il confirme ne pas pouvoir télétravailler et s’engage à réaliser un test, RT-PCR ou antigénique, dans les 2 jours suivant le jour de sa déclaration.

À la fin de cette 1re étape, le salarié peut télécharger directement un justificatif (récépissé de sa demande d’isolement), à envoyer à l’employeur pour justifier de son absence. Par ailleurs, un numéro de dossier unique est délivré. Il est important de le noter et de le conserver.

L’arrêt ne sera définitivement validé qu’une fois la date de résultat du test de dépistage enregistrée sur declare.ameli.fr.

2e étape : enregistrement de la date du résultat du test

Une fois le test de dépistage réalisé dans le délai imparti, l’intéressé doit se reconnecter au téléservice declare.ameli.fr avec le numéro de dossier, afin d’indiquer la date, le lieu de dépistage et le résultat du test.

Si le résultat de leur test est négatif, il est mis fin à l’arrêt maladie demandé sur declare.ameli.fr et l’indemnisation de la personne concernée prend fin à partir du soir de la date déclarée comme étant celle de l’obtention du résultat du test sur le téléservice. Elle peut reprendre son activité professionnelle dès le lendemain et reçoit pour cela un document attestant des dates acceptées pour l’arrêt de travail, à remettre à leur employeur.

Si le résultat est positif, la personne est appelée dans le cadre du contact tracing géré par l’Assurance Maladie. Le conseiller prescrira une prolongation d’arrêt de travail afin de garantir un isolement de 7 jours depuis les premiers symptômes.

Partagez cet article

Cet article vous a plu ? Alors envoyez le à vos amis:

Autres sujets qui devraient vous interesser...


A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *