Centre pour migrants Paris 12: Caserne de Reuilly

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Centre pour migrants Paris 12: Caserne de Reuilly

Adresse des 2 centres pour migrants à Paris: porte de la Chapelle dans le 18ieme et caserne de Reuilly dans le 12ieme

Le camp humanitaire pour réfugiés voulu par Anne Hidalgo à Paris ne sera pas déployé sur un site, mais sur deux sites, l’un dans le nord, l’autre dans le sud-est de la capitale:

  • un centre pour migrants à Paris 18, porte de la Chapelle
  • un centre pour migrants à Paris 12, caserne de Reuilly

Ils serviront de centres d’accueil afin d’étudier la situation des migrants au fur et à mesure qu’ils arrivent dans la capitale. Ils offriront un hébergement dans l’attente d’être relogés par l’État.

Les deux centres pour migrants de Paris, porte de la Chapelle et caserne de Reuilly, devront pouroir accueillir à terme jusqu’à 800 personnes.

Centre pour migrants Porte de la Chapelle, Paris 18

Ce camp sera implanté à la porte de la Chapelle, sur le terrain de l’ancienne gare Dubois, un site de la SNCF situé à proximité de la bretelle d’accès à l’A1 et face au futur quartier Chapelle International. Une friche coincée entre les Maréchaux et le périphérique.

Centre pour migrants Porte de la Chapelle, Paris 18

Centre pour migrants Porte de la Chapelle, Paris 18

Les deux bâtiments construits de part et d’autre de l’entrée ont été démolis. Il ne reste plus qu’un wagon datant d’avant la Seconde Guerre mondiale, et une ancienne halle maculée de graffitis, derniers vestiges de l’activité ferroviaire. Sa démolition prévue dans le cadre de la construction du futur Campus Condorcet a été stoppée lorsque la décision a été prise d’installer sur place le camp de migrants.

Centre pour migrants Caserne de Reuilly, Paris 12

La caserne de Reuilly, située entre le boulevard Diderot et la rue du Faubourg Saint-Antoine, est au coeur du 12ième arrondissement de Paris entre Bastille et Nation. Ce site exceptionnel représente un espace de 2 hectares. Dès 2001, la municipalité parisienne, relayée localement par la mobilisation des élus de la majorité socialiste du 12e, cherchait à racheter le site pour y construire un projet urbain d’envergure de 600 nouveaux logements au cœur de Paris (35.000 m2) d’ici 2020, avec un centre d’hébergement opérationnel avant même le début des travaux.

Centre pour migrants Caserne de Reuilly, Paris 12

Centre pour migrants Caserne de Reuilly, Paris 12

Les discussions sur la cession du terrain ont longtemps été bloquées, notamment en raison du prix jugé très élevé proposé par les services de l’Etat lors du gouvernement Sarkozy; mais la cession a été facilitée par la loi du 18 janvier 2013 sur la mobilisation du foncier public, qui propose une décote pouvant aller jusqu’à la gratuité pour la construction de logements sociaux.

Nous suivvre sur fb et twitter

Laisser un commentaire










Mots clé: