MENUMENU

Améliorer son référencement

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles
Améliorer son référencement

Comment optimiser son référencement et bien positionner un nouveau site web sur Google. Les choses à faire, et à ne pas faire !

Sur Google, 42% des internautes cliquent sur le premier lien tandis que 5% seulement cliquent sur le quatrième, d’où l’importance d’avoir un site bien référencé. Quelques règles pour améliorer son référencement:4

Proposer un contenu utile et intéressant

Une évidence, certes, mais pas inutile à rappeler: le contenu est la base du référencement. Il est recommandé d’intégrer dans le texte les mots-clefs pertinents, mais le contenu doit être pensé avant tout pour l’internaute ; il faut être vigilant à la qualité du texte (syntaxe, fautes…). Il ne faut pas copier du contenu déjà existant, chose que les moteurs de recherche détectent facilement.

Choisir le bon cms

Les sites sont indexés selon la structure du site (site vitrine, blog, site de vente en ligne…) ; sur un blog, par exemple, les derniers articles seront plus mis en avant. La structure du site doit être adaptée à son contenu et à ses objectifs. Si vous n’arrivez pas à vous décidez, Wordress est un bon couteau suisse.

Travailler ses titres

Sur une recherche Google, le titre de la page est la première chose qu’on voit. C’est aussi la chose qui a plus de poids pour Google. Le titre de la page doit être court et contenir les bons mots clé, que les internautes taperont dans la recherche. Les mots importants doivent être au début. Max 70 caractères !

Ecrire une url basée sur les mots clé de ses titres

L’url du site doit être courte et compréhensible. L’url de la page doit contenir des mots clefs en lien avec le contenu et le titre.

Affiner avec le champ description

La description est affichée dans les résultats des moteurs de recherche, a aussi beaucoup de poids dans l’indexation. Elle doit non seulement donner envie à l’internaute de cliquer, mais également contenir les mots clés qui ne pouvaient pas être mis dans le titre. C’est la seconde chance. Max 160 caratères !

Utiliser les bonnes balises html

Les balises de titres (type h1, h2….) facilitent la vie à Google, mais pas seulement ! Les bullet points, les mots en gras… jouent aussi un rôle dans l’indexation. Google en est friand, pensez-y.

Eviter les erreurs de code

Les pages doivent de plus être écrites correctement. En cas de doute utiliser un correcteur en ligne de code html. Il vous indiquera (gratuitement) toutes les erreurs sur votre page. Si vous n’avez jamais utilisé W3C Validator, il est grand temps de commencer!

Faire la chasse aux erreurs 404

Google pense que si vous avez beaucoup de liens morts (les deadlink), votre site n’est pas à jour… Alors faites leur la chasse. Le site gratuit brokenlinkcheck.com peut vous aider…

Décrire toutes les images

Les attributs “title” et “alt” permettent le référencement des images par Google Image, et sont source de visites supplémentaires. Le nom de l’image est aussi important.

Générer un sitemap

Le sitemap facilite la vie de Google en lui indiquant les liens à indexer sur votre site. Il s’agit d’un fichier XML, dont l’emplacement doit être déclaré sur sa page Google Webmaster. Incontournable.

Créer des liens internes

Les liens internes dans un site (entre des pages au contenu lié) facilitent la navigation de l’internaute et du moteur de recherche ; les liens, dans le texte, doivent avoir un texte en rapport avec la page vers laquelle ils mènent. Eviter au maximum les liens du type « Cliquez ici ».

Echanger des liens externes

Les échanges de liens (gratuits) avec d’autres sites ayant la même thématique que le votre sont vivement conseillés. Si vous voulez en échanger avec nous, contactez-nous ;).

Parler de son site

Parler de son site dans les forums, sur les autres blogs, dans les sites de communiqué de presse… sont autant de liens externes supplémentaires gratuits qui pointeront vers votre site.

Eviter absolument les liens payants

Certains sites, du type “text-link-ads” proposent de vous rémunérer conter l’affichage de liens. Cela est contre la politique de Google. A proscrire si vous ne voulez pas être banni, voire déréférencé de Google.

S’inscrire sur les annuaires de flux RSS

Précurseur des réseaux sociaux, ne négligez pas les flux RSS qui vous apporteront du trafic, et le trafic appelle le trafic (le problème de la poule et de l’oeuf). Netvibes est incontournable !

Faire sa pub sur les réseaux sociaux

Avoir une page sur les réseaux sociaux (ex facebook, twitter…), qui affiche automatiquement vos articles, permet à vos fans de suivre l’actualité de votre site plus facilement. Si vous ne connaissez pas, regarder de plus près dlvr.it.

Echanger des clics j’aime sur facebook

L’échange de clics j’aime sur facebook, n’est pas interdit. Il peut vous aider à développer une communauté de fans rapidemment, et vous permet d’afficher un nombre de fans elevè. Le site likeub.com est gratuit et pas mal pour ca.

Proposer une newsletter

Proposez une newsletter, ou un mail d’alerte facultatif, pour informer vos membres des nouvelles publications. Ne l’activer pas par défaut, car cela énerve plus qu’autre chose.

Suivre son trafic

Le service Google Analytices est vraiment trés bien pour cela, et dispose surtout de plusieurs applis gratuites sur iPhone ou Android. Ce qui n’est pas le cas de xiti par exemple (appli mobile payante); nous, nous avons abandonné xiti.

Suivre son classement

Regardez le classement mondial de votre site sur Alexa ou son PR Google (page rank).

Outils pour vous aider

Outilref : Outils vous permettant d’analyser les bases du référencement de votre site : balises meta, balise title, texte visible, URL, etc…
Spider Simulator : Permet d’interpréter le texte visible que lit GoogleBot, le robot qui scrawle et index les pages de votre site web.
Site-perf : Vous renseigne sur les performances de votre site.
– Whois : Permet de vous renseigner sur un nom de domaine.
Validateur W3C : Passer votre site au validateur et vérifier qu’il est 100% valide.
Baclink Watch :Vous indique le nombre de backlink pointant vers votre site.
Positeo : Vous permet de connaitre le positionnement de votre site sur un mot clé précis.
Google Tendance : Permet de connaitre les tendances sur les mots clés recherchés par les internautes.
Générateur mots clés Google : Vous permet de connaitre le volume de recherche et la concurrence sur un mot clé. Ce site vous propose aussi d’autres mots clés ressemblant a celui saisi pouvant vous interesser.

Nous suivre sur les réseaux sociaux

Laisser un message ou un commentaire










Mots clé: , , , ,