Ces sites qui remplacent déjà Zone Téléchargement

hydre

Zone Téléchargement déjà remplacé par nombre de sites: DDL Valley, DDL Island, Extreme Down, Libertyland ou wawacity… et bien d’autres



Après les internationaux KickAss Torrents, Torrentz et OMGTorrent, et les francophones Planet-Series, Full-stream, Wawa-Mania et What.cd, c’est au tour de Zone Téléchargement de fermer ses portes.

Ce site de téléchargement illégal a été signalé en novembre 2014 par l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa) et la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem).

Un des sites les plus visités

Zone Téléchargement comptabilisait en moyenne 3,7 millions de connexions par mois et 11.000 visiteurs par jour. C’était le 11e site le plus visité en France, d’après le classement Alexa.

screenshot-zone-telechargement
Site Zone Téléchargement

Zone Téléchargement générait 1,5 million d’euros de chiffre d’affaires par an. La gendarmerie évoque un manque à gagner de 75 millions d’euros pour les ayants droit, avec plus de 2 millions de liens de téléchargement direct.

1 site de fermé = 2 nouveaux d’ouvert

Une étude de la Northeastern University à Boston pointait, en 2013, que fermer un site de téléchargement illégal ne sert strictement à rien. Les chercheurs y comparent la piraterie en ligne à une hydre : rien ne sert de couper l’accès à un hébergeur ou un fichier violant les droits d’auteurs puisque deux autres apparaîtront immédiatement pour prendre la place du défunt.

Le déplacement des oeuvres

Les oeuvres ne disparaissent pas. Elle changent juste d’endroit. Les internautes mettent à jour leur bookmark, et c’est tout. Ils iront sur DDL Valley, DDL Island, Extreme Down, Libertyland ou wawacity… pour ne citer qu’eux. Et s’ils viennent à disparaître, d’autres apparaîtront. Il existe de plus en plus de sites de direct download (DDL), qui contrairement au peer-to-peer, ne peuvent pas être tracés par Hadopi.

A lire aussi

3 réflexions sur « Ces sites qui remplacent déjà Zone Téléchargement »

  1. Ce que l’Alpa comme les pouvoirs publics oublient de préciser est que le secteur du cinéma se porte super bien.

    D’après le Centre national du Cinéma (CNC), 210 millions d’entrées dans des salles en France ont été écoulées l’an dernier, soit “le quatrième record en France depuis cinquante ans”, précise “le Monde”.

    Mieux, le CNC prévoit que l’année 2016 se terminera sur une hausse de 4,7% !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *